Référent lutte contre le harcèlement et les agissements sexistes

Depuis le 1er janvier 2019, chaque entreprise a l'obligation de désigner un référent lutte contre les harcèlements sexuels et agissements sexistes ; obligation intégrée dorénavant dans le Code du travail suite à la loi avenir professionnel. Les personnes référentes sont nommées au sein du CSE mais également dans la structure "employeur".

Objectifs de la formation

Depuis le 1er janvier 2019, chaque entreprise a l'obligation de désigner un référent lutte contre les harcèlements sexuels et agissements sexistes, obligation intégrée dorénavant dans le code du travail suite à la Loi Avenir professionnel. Les personnes référentes sont nommées au sein du CSE mais également dans la structure "employeur"

Objectifs pédagogiques

  • Maîtriser la cadre théorique et juridique des agissements sexistes, des harcèlements et des violences sexuelles,
  • Connaître les mesures à prendre pour accompagner et protéger les victimes,
  • Prévenir les situations de harcèlement sexuel et harcèlement moral

Public concerné, prérequis et niveau d'entrée

Référent CSE, référent et responsable RH, encadrement, direction, représentant du personnel / Aucun 

Sanction de la formation

Attestation individuelle d'assiduité et de fin de formation 

Téléchargez la fiche programme complète

Tarif

290 €

Dates

Rodez : 2 avril Millau : 7 juin ou 8 novembre

Durée

1 jour

Partager